Dans le cadre du Workshop Projet proposé en 2e année, nous avons construit des mobiles que nous lavons mis en scène dans une vidéo. Afin de nous plonger de façon plus réaliste dans la réalisation d’un projet professionnel, nous avons échangé avec un client fictif et composé avec ses contraintes et demandes bien particulières.

 

 

Pour commencer : ce projet était axé sur la satisfaction du client et la mise en avant du produit. Nous avons travaillé sur ce que doit penser le spectateur en voyant nos travaux pour l’immerger et le maintenir dans un état de curiosité constante.

Ce produit devait être au service d’un message de notre choix. Certains groupes ont décidé de rendre hommage à un univers ou une personnalité qu’ils affectionnent tout particulièrement, d’autres ont décidé de faire passer un message idéologique.

 

Au début, n’ayant qu’une liste de matériel très limitée, notre client nous imposa de négocier le matériel en échange de contreparties : pour chaque matériel demandé en plus, on devait ajouter un élément amenant une plus grande valeur esthétique au projet (que ce soit sur le mobile lui-même, ou sur la vidéo finale).

 


 
Par exemple, l’un des groupes qui s’est orienté sur le thème de Léonard de Vinci, a décidé de réaliser un mobile inspiré des avions de l’inventeur italien et a reçu, en échange de ce thème, l’obligation d’insérer un mécanisme à la façon de l’inventeur. Mais également, en contrepartie de l’utilisation du Balza (bois fin et fragile), l’absence totale de colle dans la fabrication de son mobile.

Pour avoir un point de vue global sur notre travail, nous avons placé diverses sources d’inspirations et Concept Art sur un mur dédié à chaque groupe. Sous forme de post-its, les diverses tâches devaient être clairement visibles et réparties sur le temps et les membres des groupes pour permettre une meilleure organisation.

 

Bien que le résultat du projet soit important, le principe du workshop reposait surtout sur l’évaluation de nos capacités à organiser nos tâches en un planning et à s’y tenir, le tout sur 3 jours. Le studio de l’école étant très fréquenté, il était nécessaire de bien gérer la répartition des groupes sur une courte demi-journée.

 

Le coup de coeur du client :

 

 
Rédacteurs :

Anais CALVIAC
Antoine MICHEL DROUET
Lucas TEBIB
Nicolas TURPIN